LA COOPÉRATION INTERNATIONALE AU CŒUR DE LA DÉMARCHE ENERGIESPRONG

L’approche EnergieSprong s’internationalise !

Aux pays bas, l’approche EnergieSprong a permis la rénovation de plus de 1300 logements à énergie zéro depuis son lancement en 2013. Par ailleurs, plusieurs bailleurs sociaux et groupements d’entreprises se sont engagés collectivement, via une charte d’engagement conditionnelle, à rénover 100 000 logements à termes. Les projets se multiplient donc, et concernent désormais non seulement le logement individuel, mais également le collectif. Une mobilisation qui a permis, par l’effet d’échelle et l’industrialisation des solutions induite, de réduire progressivement le coût des rénovations de 50% : la boucle est vertueuse.

Voyant dans la démarche EnergieSprong une solution viable de massification de rénovation énergétique des logements, la France, le Royaume-Uni et le Luxembourg ont constitué des équipes de développement. Leur rôle : adapter l’approche à leur pays et faciliter son déploiement en travaillant avec toutes les parties prenantes.  L’internationalisation ne s’arrête pas là : des équipes sont en cours de constitution en Allemagne et en Italie, mais aussi à New York ou encore à Vancouver.

La coopération internationale au cœur de la démarche

Grâce à Interreg North West Europe, qui soutient le développement de premiers pilotes et la coopération transnationale, les différents pays impliqués ont initié une vraie approche collaborative, essentielle pour la réussite des projets.

D’une part, l’expérience des précurseurs néerlandais est un atout précieux sur lequel les autres équipes peuvent s’appuyer pour inspirer et stimuler les acteurs de la rénovation énergétique dans leur pays. Se référer à des projets déjà livrés permet de démontrer la faisabilité et la pertinence de la démarche. Ainsi, les équipes de développement s’attachent à faciliter le dialogue entre les acteurs qui manifestent un intérêt pour EnergieSprong et leurs homologues néerlandais afin de capitaliser sur leurs retours d’expérience, recueillir les bonnes pratiques identifiées ou au contraire des conseils sur les erreurs à éviter. Plusieurs visites aux Pays Bas ont été organisées en 2016 et début 2017 et d’autres sont prévues tout au long de l’année.

D’autre part, les équipes de développement de marché organisent de manière régulière des discussions sur l’avancement de leurs travaux, sous la forme d’échanges informels ou de workshop internationaux. Ces événements offrent un cadre idéal pour mener des réflexions communes sur les points de blocage rencontrés, qu’ils soient financiers, réglementaires, techniques ou organisationnels. Le croisement des regards des différents pays permet d’esquisser des axes de solution innovants et d’identifier des synergies internationales. Source d’émulation et d’avancées, ces rencontres sont des temps forts de l’année pour les différentes équipes.

Zoom sur le workshop international des 14 et 15 février

Le dernier workshop international EnergieSprong a eu lieu les 14 et 15 Février derniers, à Paris, dans les locaux de Greenflex.

La 1ère journée était dédiée aux sujets liés au modèle économique Energiesprong et à la méthode pour enclencher la dynamique de massification du marché. Les différentes approches adoptées pour rédiger une charte d’engagement conditionnelle ont également été au cœur des discussions.

La 2e journée portait principalement sur le déploiement des projets pilotes. Des sessions de design thinking en équipes pluridisciplinaires et internationales ont été organisées pour favoriser la créativité et identifier les conditions à l’émergence d’un marché de la rénovation E=0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :