La dynamique EnergieSprong continue avec une rencontre franco-hollandaise productive aux Pays-Bas

Un moment de partage précieux entre les acteurs hollandais engagés de longue date dans EnergieSprong et les acteurs français intéressés par l’approche.

 

Façade en cours de fabrication dans l’usine Dijkstra Draisma

Alors que des acteurs de plus en plus nombreux se mobilisent autour de l’approche EnergieSprong en France après le succès des 2 premiers pilotes, GreenFlex, coordinateur EnergieSprong en France, a organisé en juillet une nouvelle visite aux Pays-Bas pour permettre aux professionnels français de rencontrer leurs homologues hollandais engagés dans la démarche, et de visiter des sites récemment rénovés. Au total, plus de 50 personnes intéressées par  ont participé : bailleurs sociaux, entreprises générales, fournisseurs de solutions techniques, bureaux d’étude… les profils des participants étaient variés.

 

 

 

La visite était organisée sur deux jours :

  • 3 juillet : Visite de l’entreprise Dijkstra Draisma, spécialisée dans la
    Visite des logements rénovés par Lefier et Dura Vermeer

    fabrication de façades préfabriquées et de solutions adaptées aux rénovations EnergieSprong

  • 4 juillet : Visite de logements collectifs rénovés par le bailleur Lefier et le constructeur Dura Vermeer à Groningue

 

A cette occasion, Biense Dijkstra, président de Dijkstra Draisma, ainsi que les équipes de Lefier et Dura Vermeer, sont revenus sur les raisons qui les ont poussés à s’impliquer dans la démarche EnergieSprong et ont partagé des conseils avisés avec les participants curieux d’en savoir plus.

 

Comment les acteurs rencontrés se sont-ils engagés dans la démarche EnergieSprong ?

 

Pour Biense Dijkstra, la solution EnergieSprong permet de rénover qualitativement le parc immobilier existant aux Pays-Bas, et donc de moderniser les bâtiments tout en améliorant leur efficacité énergétique, et est compatible avec les attentes du gouvernement hollandais, qui a décidé de sortir des énergies fossiles en 2050. Il a donc été naturel pour lui de s’engager dans cette démarche d’avenir de transition énergétique.

 

Chez Lefier, l’engagement dans la démarche EnergieSprong a été porté par le président depuis le début du programme :  Lex de Boer fait en effet partie des 6 premiers présidents de bailleurs sociaux signataires de la 1ère charte d’engagement nationale EnergieSprong. Lefier s’était alors engagé à rénover 1500 logements au niveau E=0 (« zéro énergie »). L’engagement a depuis été renforcé, puisque le bailleur s’est donné l‘objectif d’avoir, d’ici 2050, un parc uniquement constitué de logements E=0, soit en rénovant des logements existants, soit en les démolissant et en les reconstruisant avec les standards énergie zéro de la construction neuve.

 

Vue de l’usine Dijkstra Draisma

Quels sont leurs principaux conseils pour des rénovations EnergieSprong réussies ?

 

Après presque 1000 logements rénovés en 2 ans, Biense Dijkstra tire deux principaux enseignements pour la réussite d’une opération de rénovation EnergieSprong :

  • La rénovation passe à 80% par la qualité du travail social d’accompagnement des ménages et 20% par les performances techniques. L’entreprise a d’ailleurs créé un département dédié à la  gestion des relations avec les occupants, afin de les accompagner à la bonne prise en main des logements rénovés E=0.

 

  • S’engager dans la démarche est un « chemin », avec des tests et des erreurs, mais surtout un cap à ne pas perdre : c’est cet investissement depuis plusieurs années qui a permis le succès de Djikstra Draisma aujourd’hui, en neuf comme en réhabilitation, dans le logement mais aussi pour d’autres types d’ouvrages.

    Vue des logements rénovés par Lefier et Dura Vermeer

 

Les équipes de Lefier sont complètement en phase avec le premier enseignement de Biense Dijkstra : la satisfaction des occupants est pour elles primordiale pour la réussite des projets de rénovations EnergieSprong. Elles ont par ailleurs insisté sur le caractère clé du choix du constructeur car la communication auprès des occupants est gérée conjointement par le bailleur et le constructeur, en l’occurrence avec l’entreprise Dura Vermeer sur l’opération visitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :